Présentation de la commune
Partager G´nérer un fil RSS pour cette page Imprimer cette page
 

Étymologie : « caltius », patronyme latin ; et le suffixe « anum » qui signifie la propriété.

Approches Historiques :
L’Histoire Générale du Languedoc des moines De Vic et Vaissete nous apprend que « Le comte Pierre-Bernard, du consentement du comte Roger son fils, abandonne à Dalmace abbé de la Grasse, et à la prévôté de Camon soumise à ce monastère, différents droits qu’il exigeait dans le village de Calsan, moyennant une mule et dix sols monnoye de Toulouse, qu’Arnaud prévôt de Camon et ses religieux lui donnèrent… ». Ainsi, Camon et Calzan dépendaient du domaine des anciens comtes de Foix.

« Après la Croisade des Albigeois, le village fut détaché du comté de Foix et attribué à Guy de Lévis, qui dès 1125 s’entendit avec l’abbaye de Lagrasse pour que Calzan relève du prieuré de Camon » (J. Baylé, « Archéologie du canton de Varilhes », BSA 1970-1971)

La paroisse de Calzan faisait partie du diocèse de Pamiers, tandis que le village relevait de la Province du Languedoc.

Dans le découpage administratif du canton de Mirepoix de 1790 au 24 mai 1794, Calzan est au canton de Mirepoix (actuellement à celui de Varilhes)

Le 15 octobre 1801 (23 vendémiaire an X) : passe du canton de Mirepoix à celui de Varilhes
Au début du XXème siècle, un instituteur y exerce

NB : La commune de Calzan qui faisait partie de l’arrondissement de Pamiers en 1801, passe à celui de Foix en 1926, puis revient à celui de Pamiers en 1942

Armoiries dès le XIIéme siècle.
Armorial (1697) : Palé, contre palé de sable et d’argent, de six pièces
  (Réalisation: Y.A. Cros du Cercle Généalogique de Languedoc)